Chiens dangereux : quelles sont les catégories de chiens dangereux et leurs classifications ?

C’est bien connu que le chien est considéré comme un compagnon fidèle, doux, attentionné et domptable surtout. Si le chien se présente sous des critères totalement différents de ceux déjà cités, si cet animal présente un quelconque danger pour son maître ou la communauté, il sera classé comme chien dangereux.

Quel est le classement des chiens dangereux?

Les chiens dangereux sont classés selon leurs races et leurs critères morphologiques bien distincts en deux catégories :

  • Chiens dangereux de première catégorie : c’est les chiens d’attaque non-inscrits au LOF et ayant des ressemblances morphologiques avec les races suivantes : Staffordshire Terrier, Mastiff, Tosa.
  • Chiens dangereux de deuxième catégorie : cette catégorie concerne les chiens de garde et de défense de races suivantes : Staffordshire Terrier, Rottweiler, Tosa.

Il existe d’autres catégories de chiens dangereux mais qui ne sont pas classées parmi les catégories précédentes, ils ne manifestent pas les critères raciaux et morphologiques décrits par la loi mais présentent un danger pour leurs propriétaires et la communauté, par exemple :

  • Chiens ayant mordu une personne : ces chiens présentent un réel danger pour leurs maîtres et leur entourage, si un chien mord une personne il doit obligatoirement être évalué et pris en charge.
  • Chien susceptible de présenter un danger : si le chien présente des comportements dangereux ou douteux, il doit être évalué et pris en charge. Si l’évaluation dévoile qu’il présente un réel danger il doit être mis en détention.

Que fait-elle la loi quand il s’agit de chiens dangereux?

Afin de limiter les dangers de chiens classés dangereux et de pouvoir les contrôler, certaines lois ont été établies, nous en citons :

  • Acquisition interdite : il est interdit à certaines personnes d’avoir des chiens dangereux : mineurs, personnes dangereuses pour les animaux, personne ayant des antécédents d’accidents avec des chiens dangereux, les condamnés.
  • Formation : pour pouvoir obtenir l’accord de posséder un chien dangereux, la personne doit suivre une formation d’une journée qui portera sur : l’acquisition de connaissance général sur les chiens, connaitre le comportement des chiens dangereux et comment les contrôler théoriquement et sur terrain.
  • Évaluation : une évaluation vétérinaire est obligatoire afin de déterminer le niveau de dangerosité du chien (du niveau 1 le moins dangereux au niveau 4 pour un danger élevé)
  • Permis : après l’évaluation et la formation, le maître d’un chien dangereux doit déposer les papiers nécessaires à la mairie (passeport et résultat d’évaluation) et obtenir un permis de détention.
  • Circulation : la circulation de chien dangereux de première catégorie est interdite, seulement avec muselière et laisse en voie publique, pour les chiens de deuxième catégorie la circulation est moins stricte mais le port de muselière et laisse est toujours obligatoire.

Certains chiens sont plus dangereux que d’autre, afin de garantir la sécurité des chiens, des maîtres et de la communauté, des lois sont établies et doivent impérativement être respectées.

Sinon, d'autres articles aussi :