Quel permis pour jet ski en mer est nécessaire ?

Les jet-skis sont très divertissants pendant les vacances, et tout le monde en a déjà fait auparavant. Mais ils ne servent pas uniquement qu’à ça, et pour un usage quotidien il est nécessaire de se soumettre à quelques conditions obligatoires.

La première et la plus importante est celle du permis, car oui, il est obligatoire d’en avoir un pour pouvoir circuler librement dans la côte. Cependant, comment l’obtenir et quels sont les différents types ?

Quel permis faut-il avoir pour un jet-ski en mer ?

Faire l’acquisition d’un jet-ski est bien, mais pouvoir l’utiliser tout en respectant les lois est mieux. Il est important de savoir que toute personne possédant un tel engin destiné à une utilisation en mer, doit avoir un permis bateau pour pouvoir naviguer en toute tranquillité.

Il existe deux catégories, le permis côtier et celui fluvial, mais il est logique de passer le premier si l’utilisation de l’engin est destinée à la mer. Ce dernier est plutôt abordable, et son prix ne devrait pas dépasser les 350 euros, il faut en revanche comparer les différents clubs nautiques pour tomber sur la meilleure offre, car elles ne sont pas toutes les mêmes et peuvent alors varier.

La raison pour laquelle le permis pour jet ski en mer est obligatoire est que ce sont des scooters nautiques nécessitant un moteur pour fonctionner, qu’ils soient à selle ou à bras.

La condition  pour être éligible à ce type de permis est qu’il faut avoir au moins seize ans, c’est d’ailleurs l’âge légal minimum. Outre cela, il n’y a aucune autre condition, mis à part celle d’avoir son propre jet-ski, ce qui paraît évident.

Il faut savoir que si une personne ne respecte pas cette loi qui existe quand même depuis un certain temps, elle risque de recevoir une amende qui peut facilement dépasser les 1 500 euros.

Comment obtenir un permis pour faire du jet ski en mer ?

Le permis pour jet ski en mer se passe dans des clubs nautiques, qui proposent en règle générale cette formation qui est accessible à tous. Celui-ci est aussi appelé permis bateau ou permis plaisance, et c’est un titre individuel.

Son obtention et la réussite de la formation comportent deux phases différentes :

  • La première consiste en des cours obligatoires d’au moins cinq heures qu’il faut compléter ;
  • La seconde est un examen qui comprend environ une trentaine de questions.

Le candidat n’a quasiment aucun droit à l’erreur, car il ne doit pas dépasser les 5 fautes par questionnaire. Dans le cas contraire il se voit échouer et n’obtient pas son titre de navigation, il peut en revanche retenter sa chance s’il le souhaite.

Contrairement à la situation habituelle, les candidats savent immédiatement s’ils ont réussi ou non. Dans le cas favorable, ils peuvent continuer avec une formation les mettant à la pratique afin d’acquérir toutes les notions nécessaires. Cette dernière dure au moins 3h 30′ et est collective.

Enfin, selon les clubs nautiques et leurs formules, les personnes qui passent le permis pour jet ski en mer peuvent avoir droit à environ 1h 30′ de formation individuelle, pour compléter toutes leurs compétences.